Thèmes d'actualité fermer

Licencié par les Verts, Ruffier rebondit à ... Bayonne en tant qu'éducateur

Stéphane Ruffier a mis fin à sa carrière après son renvoi de Saint-Etienne. L'ancien portier international officiera désormais auprès des gardiens du club de Bayonne.

Etonnante fin de carrière. Le gardien international Stéphane Ruffier, 34 ans, licencié en début d'année par Saint-Etienne, s'est engagé avec Bayonne en qualité d'éducateur, revenant dans son premier club qui évolue en National 3, a annoncé mercredi le club basque. «Il aura pour mission exclusive de créer puis superviser une académie de gardiens. Une grande opportunité pour notre club !», a tweeté l'Aviron Bayonnais FC où le gardien international (3 sélections) a évolué jusqu'à ses 16 ans avant de finir sa formation à Monaco. « Stéphane Ruffier m'a appelé avant-hier (lundi 11 janvier). C'est un vrai Bayonnais, qui sort de l'école de foot de l'Aviron, a expliqué le vice-président de Bayonne Jean-Pierre Mainard à Sud-Ouest. Il avait prévu d'arrêter sa carrière à la fin de son contrat en juin, mais avec ce qu'il s'est passé à Saint-Etienne, il le fait plus tôt. (...) Il aurait pu continuer, faire une pige dans un autre club. Mais il avait déjà décidé d'arrêter à la fin de la saison.»

L'Aviron Bayonnais FC a le plaisir de vous annoncer que Stéphane Ruffier rejoint notre club à compter de ce jour en qualité d'éducateur.

Il aura pour mission exclusive de créer puis superviser une académie de gardiens.

Une grande opportunité pour notre club ! ⚪ pic.twitter.com/Th9rGGHaMo

— Aviron Bayonnais FC (@abfc_officiel) January 13, 2021

Après l'ASM où il est resté six saisons - dont une année en prêt à... Bayonne en 2005-2006 - Ruffier a porté pendant neuf ans les couleurs de Saint-Etienne (383 matches disputés) avant que sa situation sportive ne se dégrade dans le Forez après l'arrivée du manager Claude Puel. Mis à l'écart pendant plusieurs mois du groupe professionnel, il avait été mis à pied à deux reprises: la première fois en juillet dernier pour «acte d'insubordination», un retard à l'entraînement qu'il avait contesté, puis en novembre pour avoir quitté prématurément une séance d'entraînement individuelle. Son contrat avec les Verts a été officiellement rompu le 4 janvier dernier.

A lire aussi
Shots similaires