Thèmes d'actualité fermer

Télévision. Immersion au cœur d’un chantier titanesque pour agrandir Monaco sur « RMC Découverte »

« RMC Découverte » diffuse « Monaco, l’extension de tous les défis », mercredi 25 mars à 21 h 05. Un reportage impressionnant sur un projet maritime gigantesque dans la principauté.

« RMC Découverte » diffuse « Monaco, l’extension de tous les défis », mercredi 25 mars à 21 h 05. Un reportage impressionnant sur un projet maritime gigantesque dans la principauté.

La construction spectaculaire de l’anse du Portier va nécessiter d’élever une colline de petits cailloux de 30 m de haut, à 50 m de profondeur dans la mer, sur 500 m de long et sur laquelle seront posés 18 caissons de 10 000 tonnes chacun. | BOUYGUES TP
Afficher le diaporama
  • La construction spectaculaire de l’anse du Portier va nécessiter d’élever une colline de petits cailloux de 30 m de haut, à 50 m de profondeur dans la mer, sur 500 m de long et sur laquelle seront posés 18 caissons de 10 000 tonnes chacun.
    La construction spectaculaire de l’anse du Portier va nécessiter d’élever une colline de petits cailloux de 30 m de haut, à 50 m de profondeur dans la mer, sur 500 m de long et sur laquelle seront posés 18 caissons de 10 000 tonnes chacun. | BOUYGUES TP

Tous les dix ans, la ville-état de Monaco, couvrant 2 km², doit augmenter sa surface habitable. Or, le petit rocher enclavé entre la France et l’Italie ne peut que s’étendre sur la mer, ce qui a déjà été le cas à sept reprises. Cette fois, le prince Albert II a décidé de faire construire un nouvel espace sur l’eau, baptisé l’anse du Portier, tout près du quartier du Larvotto.

Un chantier débuté en 2017

Le chantier, commencé fin 2017 et en cours d’achèvement, est monumental, comme nous le montrent les images réalisées par Simon Viguié dans le documentaire Monaco, l’extension de tous les défis diffusé, ce mercredi soir, sur RMC Découverte. « On a dû redoubler d’innovation et d’imagination pour l’extension de la principauté et aussi pour anticiper les développements futurs », témoigne le souverain interrogé dans le programme.

Chaque année, ce petit territoire accueille 500 personnes actives de plus. Ce projet colossal s’étendra sur 350 000 m2 et permettra la réalisation de 150 appartements haut de gamme, avec des boutiques, des restaurants et un petit port de plaisance. Durant les mois de sa construction, la caméra de Simon Viguié a suivi les travaux pour lesquels des ingénieurs, des architectes mais aussi des biologistes ont été mobilisés.

18 caissons de 10 000 tonnes

La construction de cette anse va nécessiter d’élever une colline de petits cailloux de 30 m de haut, à 50 m de profondeur dans la mer, sur 500 m de long et sur laquelle seront posés 18 caissons de 10 000 tonnes chacun. Ils formeront une ceinture qui abritera l’anse du Portier. Pour fabriquer ces « cubes », il a d’abord fallu construire un « caissonnier » spécial, un dock flottant gigantesque de 50 m de large, de 27 m de haut, pesant 4 500 tonnes, bâti dans des chantiers polonais. Il est acheminé dans le port de Marseille. Ingénieurs et architectes témoignent, sur des images et des reconstitutions en 3D très intéressantes. Auparavant, il faut faire place nette et déplacer la faune et la flore marines en face de Monaco.

750 000 m3 de sable déversés par navire

C’est là qu’interviennent les biologistes marins. Ainsi, chaque pied d’herbier de posidonie est déterré et numéroté, puis replanté non loin de là, dans une réserve. Naturellement, la pose des 18 caissons, leur remplissage de sable et le fait qu’ils sont liés entre eux soulèvent quantité de sédiments et de sable dont il convient de protéger la réserve marine voisine. Des plongeurs vont donc déployer des bâches sur des dizaines de mètres. Puis une fois les caissons posés et formant une ceinture, il faut évacuer les 450 000 m3 d’eau emprisonnés dans cette anse artificielle, pour former la terre qui accueillera le nouveau quartier. 750 000 m3 de sable, déversés par navires, vont ainsi chasser l’eau par percolation, à travers la colline de cailloux sur laquelle sont disposés les caissons. On assiste à la lente mais inexorable sortie des eaux de cet ouvrage, qui se révèle être un défi extraordinaire, sans pour autant sacrifier la nature.

Monaco, l’extension de tous les défis à 20 h 55 sur RMC Découverte

Partager cet article La construction spectaculaire de l’anse du Portier va nécessiter d’élever une colline de petits cailloux de 30 m de haut, à 50 m de profondeur dans la mer, sur 500 m de long et sur laquelle seront posés 18 caissons de 10 000 tonnes chacun.
Télévision. Immersion au cœur d’un chantier titanesque pour agrandir Monaco sur « RMC Découverte »Ouest-France.fr
AGRANDIR
Shots similaires