Thèmes d'actualité fermer

Hunger Games sur TMC : Jennifer Lawrence au centre de critiques douteuses

"Hunger Games" n’a pas échappé à la polémique, en raison de la présence au casting de Jennifer Lawrence, jugée trop grosse pour avoir le rôle.

En 2012, un phénomène pour ados et jeunes adultes apparaît sur grand écran : "Hunger Games". Le film réalisé par Gary Ross va faire de Jennifer Lawrence une star hollywoodienne. Mais cette dernière va se retrouver très critiquée, certains jugeant qu’elle n’aurait pas dû obtenir le rôle de Katniss.

"Joyeux Hunger Games, et puisse le sort vous être favorable !"

Alors que la saga littéraire Hunger Games n’est pas encore un best-seller, la productrice américaine Nina Jacobson rachète en 2009 les droits d’auteur de la romancière Suzanne Collins. En effet, la demoiselle a du flair, à une époque où le triomphe de la saga Twilight amène un nouvel intérêt du public pour ce type d’œuvres réservés aux ados et aux jeunes adultes. Alors que la saga vampirique prend fin en 2012, Lionsgate sort donc la même année le premier volet d’Hunger Games, réalisé par Gary Ross.

Avec son mélange entre le film Battle Royale et l’émission de télé-réalité Survivor, Hunger Games marque les esprits de la presse et des spectateurs. Ainsi, le long-métrage récolte plus de 694 millions de dollars au box-office mondial. Une performance exceptionnelle pour Lionsgate qui est à l’époque un petit studio, en comparaison des majors tels que la Fox, Disney, Paramount, Warner Bros, Columbia ou bien encore Universal Pictures.

Hunger Games se déroule donc dans une Amérique post-apocalyptique renommée Panem. La nation est désormais regroupée en douze districts, et gouvernée de manière impitoyable par le Président Snow. Pour mater toute rébellion, ce dernier organise chaque année les Hunger Games, une émission télévisée sadique durant laquelle chaque district envoie un jeune garçon et une jeune fille pour que tout ce petit monde s’entretue jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Et cette année, le District 12 envoie dans ce jeu Katniss Everdeen qui s’est portée volontaire pour prendre la place de sa petite sœur. Cette compétition va totalement changer son destin.

Trop "enveloppée" pour jouer les jeux de la faim ?

Aujourd’hui, Jennifer Lawrence est une star incontournable des plateaux hollywoodiens. Pourtant, en 2012, l’actrice n’était encore qu’une jeune actrice montante. Révélée dans Winter’s Bone et connue du grand public grace à X-Men : Le Commencement, l’actrice est plébiscitée par la critique grâce au film Happiness Therapy. Toutefois, c’est bien Hunger Games qui lui permet d’accéder définitivement au statut de star.

Hunger Games
Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) - Hunger Games ©Lionsgate

Malgré le fait que sa performance soit globalement saluée, l’actrice n’a pourtant pas échappé à des critiques "étranges" de la part de certains fans du roman. Et pour cause : elle est jugée trop « enveloppée » pour incarner une jeune fille pauvre et mal nourrie. D’autres, quant à eux, pointent l’âge trop avancé de l’actrice (22 ans à l’époque) pour jouer un personnage qui en a 16. Manohla Dargis, journaliste au New York Times, déclare même à ce propos :

Il y a quelques années, Mlle Lawrence aurait pu avoir l'apparence d'une jeune fille affamée et jouer Katniss. Mais à 20 ans, son visage est très féminin et séducteur, ça colle mal avec cette dystopie où les gens sont affamés à cause de leur gouvernement.

Amandla Stenberg, également pointée du doigt

Une autre actrice a également déclenché la colère de certains lecteurs du roman : Amandla Stenberg. Toutefois, ce n’est pas pour ses mensurations physiques qu’elle a été critiquée. Ainsi, celle qui joue Rue dans Hunger Games a été épinglée par certains internautes pour le simple fait d’être noire. En effet, selon eux, il n’est pas précisé que le personnage est afro-américain dans le livre.

Les tweets incendiaires et racistes contre l’actrice ont toutefois été rapidement balayés par ses défenseurs puisqu’il est clairement indiqué dans l’œuvre que Rue possède « une peau et des yeux foncés. » Comme toujours, il vaut mieux se renseigner avant de parler…

Shots similaires
Les shots les plus populaires de cette semaine