Thèmes d'actualité fermer

EN DIRECT - Grève du 12 décembre : manifestation clairsemée à Paris, Philippe veut

Au lendemain de la présentation de la réforme des retraites par le premier ministre Édouard Philippe, des actions locales se déroulent ce jeudi partout en France. Une grande manifestation nationale est prévue le 17 décembre.
TOUT LE LIVE LES ESSENTIELS
ORDRE DES POSTS

A VENIR : Début du direct : 12/12/2019 à 05:00

EN COURS : Mis à jour à 16:01

TERMINE : Fin du direct :

xxxxxx. xxx xxxx xxx.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos montrent des conducteurs pris à partie par leurs collègues, avec parfois de violentes insultes à caractère homophobe.

» LIRE AUSSI - Menaces, insultes : les non-grévistes malmenés par certains grévistes à la RATP

Les cheminots ont laissé place aux «gilets jaunes», antifascistes et lycéens à la tête du cortège, constate notre journaliste Jean-Baptiste de la Torre. 

En tête de cortège, on trouve maintenant des gilets jaunes, des antifascistes, des lyceens... Les syndicats sont derrière @Le_Figaro #manifestation pic.twitter.com/7mzEzYH54V

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019

Quelque 6,8 millions de personnes ont regardé l'interview du premier ministre Édouard Philippe au 20h de TF1 mercredi, selon les chiffres de Médiamétrie diffusés jeudi.
Ce score a représenté une part d'audience (pda) de 28,7%, et a permis au journal télévisé de la chaîne privée de se hisser très largement devant le 20h d'Anne-Sophie Lapix sur France 2, dont Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, était l'invité.
À Paris, l'ambiance est toujours aussi calme. Le cortège se trouve désormais au niveau du métro Voltaire. 

Petit extrait représentatif de l'ambiance "syndicaliste pépère" du jour @Le_Figaro #greve12decembre pic.twitter.com/54avlBVWYF

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019

La tête de cortège se trouve maintenant à la station de métro Voltaire @Le_Figaro pic.twitter.com/WhXFdcNcm5

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019

Édouard Philippe a annoncé jeudi qu'il appellerait les partenaires sociaux «dès cet après-midi» afin de «voir avec eux comment reprendre rapidement le dialogue» sur la réforme des retraites, au lendemain de la présentation du projet du gouvernement.
«J'ai noté ce matin la demande de certains partenaires sociaux et notamment de Laurent Berger qu'une réunion soit organisée à Matignon. Je l'ai dit hier (mercredi, ndlr): ma porte est ouverte et ma main est tendue», a insisté le premier ministre sur Twitter.

J’appellerai dès cet après-midi les leaders syndicaux et les représentants des employeurs pour voir avec eux comment reprendre rapidement le dialogue sur la construction du système universel de retraite. https://t.co/nMXn2vfBJ6

— Edouard Philippe (@EPhilippePM) December 12, 2019
» LIRE AUSSI - Édouard Philippe se dévoile, les syndicats se braquent

» VOIR AUSSI - Édouard Philippe : «Si les partenaires sociaux qui croient au régime universel se mettent d'accord, je prends»

" class="lazy" title="//players.brightcove.net/610043537001/B1c7CqZH_default/index.html?videoId=6115051709001&mute=true">

Dans un communiqué, la députée LREM du Nord Anne-Laure Cattelot a annoncé qu'une «intrusion illégale de syndicalistes» a eu lieu devant «l'adresse de mes parents» sur le «site de l'entreprise de ma sœur». «Aujourd'hui, une quarantaine de syndicalistes et gilets jaunes ont manifesté devant le domicile de mes parents et se sont introduits sur le site de l'entreprise de ma sœur. La ligne rouge a été franchie. Rien ne justifie la violation des sphères privées et familiales», a déclaré Anne-Laure Cattelot sur Twitter.

Aujourd'hui, une quarantaine de syndicalistes et gilets jaunes ont manifesté devant le domicile de mes parents et se sont introduits sur le site de l'entreprise de ma soeur. La ligne rouge a été franchie. Rien ne justifie la violation des sphères privées et familiales. pic.twitter.com/9c2B3K0KAP

— Anne-Laure Cattelot (@ALCattelot) December 12, 2019

Les membres de la SNCF et de la RATP semblent être majoritaires ce jeudi. Fumigènes rouges à la main et pancarte «Austerlitz en grève!», ils ont pris la tête du cortège au départ de Nation. 

Beaucoup de manifestants de la SNCF et de la RATP. Ils composent la majorité du cortège, à vue d'œil #greve12decembre @Le_Figaro pic.twitter.com/qdZpX3nEMH

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019

Les cheminots en tête de cortège @Le_Figaro #greve12decembre #manifestations pic.twitter.com/NJcLnLTEo9

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019

D'après notre journaliste Jean-Baptiste de la Torre, présent au rassemblement à Nation, très de peu de manifestants se sont réunis. Le cortège fait environ 100 mètres de long. 

Ah...et bien j'ai déjà doublé tout le cortège. Il fait 100 mètres de long maximum, on peut même voir la place de la Nation au fond de la photo @Le_Figaro #greve12decembre #Manifestation pic.twitter.com/mohXDstm6Q

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019

Bonjour à tous, je suis place de la Nation, point de départ de la manifestation du jour. Pour l'instant il me semble qu'il ya peu de monde, la circulation n'est pas coupée sur la place. @Le_Figaro #greve12decembre #Manifestation pic.twitter.com/AVHraXDfQx

— JB de la Torre (@Jb_DeLaTorre) December 12, 2019
 

Laurent Berger a basculé, mercredi soir, dans le camp des opposants à la réforme des retraites et appelé à manifester, avec l’ensemble des autres centrales syndicales, mardi 17 décembre prochain. La CFDT ne digère pas l’évocation d’un âge d'équilibre dans le discours du premier ministre, dont elle avait fait «une ligne rouge». 

» LIRE AUSSI - Laurent Berger sollicité comme le messie par les partisans de la réforme...

Les grévistes ont envahi le centre commercial Atlantis à Saint-Herblain, à l'ouest de Nantes. 

Le temple Atlantis est envahi ! pic.twitter.com/I9x6WpEbOO

— Nicolas Mollé (@N_Molle) December 12, 2019

Des clients complètement médusés assistent à cette vague anarchique (dans le bon sens du terme) et revendicative en plein centre commercial Atlantis à Saint-Herblain près de Nantes #12Décembre pic.twitter.com/mNrzcyOPLL

— Nicolas Mollé (@N_Molle) December 12, 2019
Le périphérique de Nantes porte d'Armor a un temps été bloqué dans les deux sens par les manifestants.

Blocage du périphérique de #Nantes par les syndicats, gilets jaunes, @attac_fr et autres citoyens mobilisés ! ✊ pic.twitter.com/B7tt7soLFX

— ATTAC 44 (@44Attac) December 12, 2019
Les forces de l'ordre sont intervenues et la police nationale annonce que la circulation est rétablie. 

[#greve12decembre] #Circulation rétablie sur le périphérique de #Nantes au niveau de la porte d'Armor.Cortège sur le rond-point ARMOR en direction parking centre commercial Atlantis.@PoliceNat44 mobilisée pour limiter toutes les gênes à la #circulation. #PourVotreSécurité pic.twitter.com/UKxg7jPg2d

— Police Nationale 44 (@PoliceNat44) December 12, 2019

Il y a un an, c'était les «gilets jaunes». Cette année, c'est la grève. Les commerçants de la rue du Commerce dans le 15e arrondissement de Paris tirent la sonnette d'alarme sur les effets d’une grève prolongée, à seulement trois semaines de Noël.
" class="lazy" title="//players.brightcove.net/610043537001/B1c7CqZH_default/index.html?videoId=6115063592001&mute=true">
Plusieurs ports sont bloqués par des manifestants contre la réforme des retraites ce matin. Parmi eux, celui du Havre, premier port français pour le trafic de conteneurs, tout comme les entrées du Grand Port maritime de Marseille.

"Il n'y a pas du tout d'activité portuaire. Toute la zone industrielle est fermée. Maintenant, il faut tenir la journée", a précisé à l'AFP Sandrine Gérard, secrétaire de l'Union locale CGT du Havre, selon qui "les annonces de notre premier ministre hier ont augmenté la mobilisation".

La préfecture n'a pas donné de chiffres mais a signalé ce matin l'évacuation "en cours" de 280 enfants de deux écoles du Havre, incommodés selon la police par des "fumées très épaisses" issues d'un feu de pneus initié par la CGT du port à environ 200 mètres d'une des écoles.

#greve12decembre Rond-point en feu (pneus) du côté du marché aux poissons au #Havre. Endroit investi par les grévistes du Port, comme ailleurs sur la ZIP ce matin (Pont 7, 7bis, Brèque...). Poussé par le vent, l'épais panache traverse le centre ville. Circulation déviée @76actu pic.twitter.com/EbWdr6o9NG

— Pascal Lefebvre (@PascalLefebvreT) December 12, 2019

À Rouen, le siège du port était lui aussi bloqué jeudi en fin de matinée, et "quelques coupures ponctuelles de courant" dans la zone portuaire du fait de grévistes ont été signalées. À La Rochelle, l'activité du Grand port de commerce est également bloquée depuis jeudi matin par une cinquantaine de dockers qui comptent prolonger le mouvement jusqu'à ce soir.

Rémunéré depuis juillet 2016 par le groupe de formation IGS, Jean-Paul Delevoye va finalement rembourser les sommes perçues depuis sa nomination au poste de haut-commissaire chargé de la réforme des retraites en septembre 2017. 

M. Delevoye "a remboursé hier", soit mercredi, les rémunérations versées par IGS depuis son entrée au gouvernement le 3 septembre dernier. Au total, Jean-Paul Delevoye s'est donc engagé à rembourser au moins 123.000 euros, selon le calcul de l'AFP. Il a également annoncé mardi sa démission de la présidence de Parallaxe, ainsi que du poste d'administrateur bénévole de l'Institut de formation de la profession de l'assurance (Ifpass). 

Le taux de cheminots grévistes se maintient pour cette nouvelle journée de mobilisation: ils sont 17,3%. Dans le détail, 71,6% des conducteurs, 49,3% des contrôleurs et 20,5% des aiguilleurs sont en grève. 
Deux jours après une mobilisation nationale, mardi, l'intersyndicale opposée à la réforme des retraites a appelé à des actions locales, ce jeudi. A Lyon, un cortège doit partir de la place Jean-Macé, à 11h, jusqu'à la place Bellecour, en passant par le pont de la Guillotière. A Bordeaux, une marche partira de la place de la Victoire, à midi. Des rassemblements sont également notés à Avignon, Cognac, Agen, Saint-Etienne, Saint-Nazaire, Le Havre, Marseille, Draguignan, Brest ou Nantes. A Limoges, une manifestation est partie en fin de matinée, rapporte le Populaire du centre.

Shots similaires
Les shots les plus populaires de cette semaine