Thèmes d'actualité fermer

Eddy Mitchell : le "petit" de Laura Smet, Johnny, alcool, jeu, choucroute et cigarettes

Eddy Mitchell est resté proche de David Hallyday et Laura Smet, pour qui il a clamé son affection dans "20h30 Le Dimanche". Schmoll s'est également confié sur ses filles Marilyn et Pamela, son fils Eddy, ses addictions et les "petites saucisses" de

Eddy Mitchell est resté proche de David Hallyday et Laura Smet, pour qui il a clamé son affection dans "20h30 Le Dimanche". Schmoll s'est également confié sur ses filles Marilyn et Pamela, son fils Eddy, ses addictions et les "petites saucisses" de Jacques Dutronc...

Eddy Mitchell et Johnny, c'était une grande histoire d'amitié... qui avait mal commencé. "Au début je lui ai mis une claque dans la figure parce qu'il m'avait volé", s'est souvenu au micro d'Europe 1 celui que le Taulier surnommait "Schmoll". Et de poursuivre: "C'est comme ça qu'on a fait connaissance. Mais je ne lui en ai pas voulu parce que c'était des disques que j'adorais et il adorait les mêmes choses. On était fait pour s'entendre".De cette relation fraternelle, l'interprète de La Dernière Séance a gardé une profonde affection pour les enfants du Taulier, en particulier Laura Smet, dont il est le parrain, et David Hallyday. Ce dernier s'est d'ailleurs retrouvé sur le plateau de 20h30 Le Dimanche avec Eddy Mitchell, le 18 octobre. L'occasion d'évoquer le lien qui les unit.

"Eddy, c'est la famille. On s'est croisés pas mal de fois à travers les années, mais c'est vrai qu'il fait partie de la famille", a déclaré le fils aîné de Johnny.

Et le membre des Vieilles Canailles de répondre: "J'ai toujours du plaisir à le voir et à l'entendre et en plus, mon coeur est avec lui, c'est vrai". Il a également tenu à féliciter publiquement Laura Smet qui "vient d'avoir un petit".

Eddy Mitchell : qui sont ses enfants ?

Si David Hallyday est un peu le fils de cœur d'Eddy Mitchell, le chanteur de 78 ans est papa d'Eddy Moine, 58 ans, Marilyn Moine, 55 ans, tous deux nés de sa première union avec Françoise Lavit, ainsi que de Pamela Moine, 38 ans, née de son amour avec Muriel Bailleul.

Si son fils aîné est devenu journaliste cinéma, sa fille Marilyn, elle, a choisi de marcher dans les pas de son père. Avec son époux, elle est le leader d'un groupe de rock baptisé Maryline and the family. "Dans ce groupe, je chante avec mon mari la musique américaine que mon père aimait. Cette musique, c'est mon père qui me l'a fait découvrir", avait-elle expliqué dans Nice Matin.

Quant à Pamela, elle a également hérité du goût pour la musique et est la filleule de Johnny

Casino, Bouteille et clopes : ses addictions 

Schmoll qui a sorti son ouvrage Le Dictionnaire De Ma Vie, aux éditions Kéro, s'est également livré sur sesaddictions, dont l'une était particulièrement importante dans sa jeunesse, la dépendance au jeu... De passage à Deauville, il y a plusieurs décennies, l'interprète de Couleur Menthe À L'eau avait même demandé à se faire interdire l'entrée au casino.

"Je tournais un film dans cette vite en plein hiver, il faisait un froid de canard. Je pose mes valises et je vais directement au casino et quand je suis arrivé, ils m'ont tous regardé et j'étais vraiment le pigeon. Je leur ai dit que j'étais là pour me faire interdire. 'Je suis là pour deux mois, vous ne me verrez pas'", s'est-il souvenu, dans 20h30 Le Dimanche.

Désormais, l'ami de Johnny s'interdit de jouer ne serait-ce qu'une seule partie de poker, "même à la maison". Il a également réduit drastiquement sa consommation d'alcool: "J'ai arrêté les alcools forts...mais pas le vin. Comme disait Coluche 'Le vin, ça devrait être obligatoire' et j'ai réduit ma consommation de cigarettes".

Jacques Dutronc : son "humour très particulier"

Au micro d'Europe 1, Eddy Mitchell a raconté une drôle d'anecdote sur son ami, Jacques Dutronc : "Jacques a un humour très particulier. Par exemple à Noël il m'a envoyé sa crèche. Sa crèche, c'est un tas de choucroute avec des petites saucisses".

Newsletter

Voir un exemple

Le chanteur de 78 ans s'est également souvenu de sa collaboration avec le producteur Eddie Barclay, qui avait commencé dans les années 60: "Au départ c'était mal parti puisqu'on ne pouvait pas se voir à cause de deux contrats merdeux qu'il m'avait fait signer. Il voulait me donner 1%, ce qui fait que je ne voulais pas faire de promo. Donc, à chaque fois, il fallait qu'il me fasse une rallonge, et comme il n'y avait qu'une chaîne de télé, ils étaient bien obligés". 

Shots similaires