Thèmes d'actualité fermer

Municipales à Paris : Benjamin Griveaux retire sa candidature

Le candidat investi par La République en marche dans la capitale a annoncé sa décision après la diffusion d’une vidéo intime. Il dénonce « des attaques ignobles ».

Benjamin Griveaux n’est plus candidat à la mairie de Paris. Le candidat investit par La République en marche (LREM) dans la capitale a annoncé sa décision après la diffusion d’une vidéo intime sur Internet et de messages connotés adressés à une femme. Il dénonce « des attaques ignobles ».

« Un site Internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence », a-t-il dit dans une déclaration enregistrée en début de matinée au siège de l’AFP, en présence de BFM Paris. « En ce qui me concerne, je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis, a-t-il poursuivi. Cela va trop loin. C’est pourquoi j’ai décidé de retirer ma candidature à l’élection municipale parisienne. »

Un artiste russe derrière le site Internet

Le site Internet qui a diffusé des extraits de conversation et la vidéo intime est la propriété de Piotr Pavlenski, un artiste russe réfugié en France. En 2016, il s’était fait connaître pour avoir tenté d’incendier les portes de la prison de la Loubianka, à Moscou, siège historique des services secrets russes depuis l’époque soviétique.

En marge de sa déclaration, l’ex-candidat avait indiqué à l’AFP s’être entretenu tard jeudi 13 février avec le président Emmanuel Macron, qui l’a selon lui assuré de son soutien « quelle que soit sa décision », en l’invitant à protéger les siens.

RETROUVEZ les résultats complets des élections municipales 2020 ville par ville dès le 15 mars

À un mois du scrutin, LREM se retrouve sans tête de liste dans une ville où le parti gardait ses chances. Fin janvier, il était encore en troisième position avec 16 % des intentions de vote dans un sondage Odoxa, derrière Anne Hidalgo et la candidate Les Républicains, Rachida Dati.

Témoignages de soutien de ses adversaires

De nombreuses voix se sont élevées dans la classe politique après l’annonce de la démission de Benjamin Griveaux. Son adversaire aux municipales parisiennes, Cédric Villani, estime que « l’attaque indigne qu’il subit est une menace grave pour notre démocratie ».

J’adresse à Benjamin Griveaux, ainsi qu’à sa famille, mon soutien plein et entier dans cette épreuve. Je prends acte de sa décision difficile. L’attaque indigne qu’il subit est une menace grave pour notre démocratie.

— Cédric Villani (@VillaniCedric) February 14, 2020

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a appelé « au respect de la vie privée et des personnes » dans un communiqué. « Je prends acte » du retrait de Benjamin Griveaux, écrit la candidate à sa succession, estimant que « les Parisiennes et les Parisiens méritent un débat digne ».

Shots similaires