Thèmes d'actualité fermer

Coronavirus : en France, le taux de positivité dépasse les 13 %

Couvre-feu en France, écoles fermées en Pologne, interdiction de se réunir à Londres… Des mesures draconiennes sont entrées en vigueur ce sa

L'essentiel :

- En France, 90 décès ont été enregistrés depuis le précédent bilan de Santé publique France hier.

- Le taux de positivité des tests est actuellement de 13,1 % et 1722 foyers de contaminations sont en cours d'investigation, c'est 145 de plus que la veille.

- L'attestation de déplacement est téléchargeable ici.

- Plus de 1,1 million de décès dus au nouveau coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde.

- En Europe, le nombre de nouvelles personnes contaminées par le coronavirus a continué de grimper cette semaine en avec une hausse de + 44 % par rapport à la semaine précédente.

Retrouvez les principaux développements de la journée du samedi 17 octobre :

Newsletter - L'essentiel de l'actu

Chaque matin, l'actualité vue par Le Parisien
Je M'inscris

« Il est 21 heures. Merci de rentrer chez vous. »

Près de 20 millions d'habitants en région parisienne et dans huit métropoles se sont pliés à l'obligation de couvre-feu ce samedi soir.

Paris (XI), le 17 octobre 2020, Paris XIe./LP/Aurélie Ladet
Paris (XI), le 17 octobre 2020, Paris XIe./LP/Aurélie Ladet  
Lille, le 17 octobre 2020./AFP/Denis Charlet
Lille, le 17 octobre 2020./AFP/Denis Charlet  
Lyon, le 17 octobre 2020./AFP/Jeff Pachoud
Lyon, le 17 octobre 2020./AFP/Jeff Pachoud  

Plusieurs cas au club de basket de Cholet

Le club a annoncé que les tests effectués en matinée ont révélé plusieurs cas positifs au Covid-19, moins d'une semaine après le match disputé à domicile contre Villeurbanne, dont l'ensemble du groupe est à l'isolement depuis mercredi. La rencontre s'était déroulée alors que deux joueurs de l'Asvel avaient été testés positifs. L'Américain Norris Cole, qui avait appris pendant l'échauffement qu'il était également positif au nouveau coronavirus, avait disputé les 40 premières secondes, car il était inscrit sur la feuille de match, ce qui avait provoqué la colère du maire de Cholet Gilles Bourdouleix (divers droite).

Le coronavirus au Vatican

« Un autre cas de personne positive au Covid-19 a été identifié parmi les résidents de l'Etat du Vatican. Le patient, pour l'instant asymptomatique, a été placé à l'isolement, tout comme ceux qui sont entrés en contact direct avec lui », a déclaré le bureau de presse du Saint-Siège, ajoutant qu'il « a temporairement quitté la résidence Sainte-Marthe où il réside habituellement ». Aucune précision en revanche n'a été donnée sur l'état de santé du pape François, qui lors de son élection a préféré s'installer à la résidence Sainte-Marthe plutôt qu'au palais apostolique. « La santé de tous les résidents est constamment surveillée », indique seulement le communiqué.

Le bilan en France

Santé publique France a publié ses derniers chiffres sur l'évolution de l'épidémie dans le pays. Voici ce qu'il faut retenir :

-Un nouveau record de contaminations a été atteint : 32 427 cas positifs ont été recensés ces dernières 24 heures, contre 25 086 vendredi et 30 621 jeudi.

-Santé publique France déplore 90 décès liés au Covid-19 recensés dans les hôpitaux depuis la veille. Au total, au moins 33 392 personnes ont perdu la vie à cause de cette maladie depuis le début de l'épidémie.

-175 patients ont été admis dans les services de réanimation ou de soins intensifs ces dernières 24 heures. En tout, 1868 malades sont hospitalisés dans ces services.

-Le pays compte 10 399 malades du Covid-19 actuellement hospitalisés pour une infection au SARS-CoV-2 (+ 986 en 24 heures).

-Le taux de positivité des tests augmente encore et s'élève désormais à 13,1 %.

-1722 nouveaux clusters sont en cours d'investigation, soit 145 de plus que la veille.

La Slovaquie veut dépister tous ses habitants

Une campagne de dépistage de tous les Slovaques de plus de 10 ans va être lancée. Les tests seront gratuits, a déclaré le Premier ministre Igor Matovic, sans préciser s'ils seront obligatoires. « Si nous parvenons à réaliser (cette campagne de tests), nous pourrons servir d'exemple au monde entier », a-t-il ajouté. Une première phase est prévue le week-end prochain dans certaines régions du pays qui compte 5,4 millions d'habitants, la campagne de tests devant être menée principalement fin octobre et début novembre.

400 000 nouveaux cas dans le monde en 24 heures

C'est une augmentation record. Quelque 400 000 personnes infectées ont été recensées en 24 heures dans le monde, vendredi soir. Sur 100 infections signalées, 34 provenaient de pays européens, selon une analyse de Reuters. L'Europe enregistre actuellement un million de nouvelles infections tous les neuf jours environ et comptabilise plus de 6,3 millions de cas depuis le début de la pandémie.

Nouveau record de cas positifs en Italie

L'Italie enregistre 10 925 nouvelles infections en 24 heures. Le précédent record, vendredi, s'établissait à 10 010 cas. Le pays recense également 47 décès liés au Covid-19 ce samedi, contre 55 la veille. Au plus fort de l'épidémie, en mars et avril, les décès quotidiens ont culminé à plus de 900.

Cas contact, le président allemand en quarantaine

Frank Walter Steinmeier, autorité morale du pays, s'est mis en quarantaine après que l'un de ses gardes du corps a été contrôlé positif au nouveau coronavirus. Un premier test effectué samedi par le président s'est révélé négatif. La personne infectée fait partie du commandement de l'Office fédéral de la police criminelle et il s'agit d'une personne de contact au premier degré du président allemand âgé de 64 ans.

Frank Walter Steinmeier, le 11 avril 2020 à Berlin./AFP/Sven Hoppe
Frank Walter Steinmeier, le 11 avril 2020 à Berlin./AFP/Sven Hoppe  

L'Iran dépasse le seuil des 30 000 morts

« Nous avons malheureusement perdu 253 de nos chers compatriotes à cause de la maladie Covid-19 au cours des dernières 24 heures », a indiqué la porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari. Ce dernier bilan porte à 30 123 le nombre de décès liés au Covid-19 en Iran. Le pays, qui avait annoncé ses premiers cas de nouveau coronavirus le 19 février, est le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

La Slovénie, débordée, stoppe le traçage des cas contacts

Les autorités sanitaires slovènes ont annoncé stopper à compter de ce samedi le traçage des contacts de personnes infectées, faute d'effectifs suffisants. « Nos capacités ont des limites », a expliqué l'Institut de santé publique (NIJZ). Les autorités se contenteront désormais d'informer les personnes contaminées et leur demanderont de prévenir elles-mêmes leurs proches. La Slovénie, petit pays de 2 millions d'habitants, a enregistré en 24 heures quasiment 900 nouveaux cas, soit plus du double d'il y a une semaine.

L'Italie envisage de nouvelles restrictions

Le chef de la région nord-ouest de la Ligurie, Giovanni Toti, indique que le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, a rencontré ce samedi les autorités locales pour discuter d'éventuelles nouvelles mesures. Sur Facebook, Toti a expliqué que le gouvernement pourrait demander aux écoles d'alterner entre les cours en ligne et en présentiel, et inviterait les entreprises à augmenter la part du télétravail. Mais il a également ajouté que, pour le moment, les autorités n'imposeraient pas de couvre-feu nocturne, ni de restrictions supplémentaires aux bars et restaurants. De nouvelles mesures pourraient être approuvées par le gouvernement d'ici lundi, précisent les médias italiens.

Israël va lever certaines restrictions

Une « première phase » de la levée des restrictions doit commencer dimanche et s'étaler sur plusieurs mois jusqu'en février 2021. Cette étape est toutefois conditionnée à une poursuite de la baisse des contaminations pendant le week-end, ont précisé les services du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministère de la Santé. Si le ralentissement de la propagation du virus se confirme, les Israéliens pourront dès dimanche circuler en dehors de leur domicile au-delà d'un périmètre d'un kilomètre, se rendre les uns chez les autres en respectant les limitations de moins de 10 personnes à l'intérieur et 20 à l'extérieur, acheter des plats à emporter.

Les ministres des Affaires étrangères d'Autriche et de Belgique testés positifs

Alexander Schallenberg, ministre autrichien des Affaires étrangères, s'est placé à l'isolement après avoir appris qu'il était contaminé. « Il ne présente jusqu'à présent aucun symptôme », a indiqué une porte-parole, précisant qu'il s'agissait d'un test de routine. Selon la même source, il est possible qu'il ait contracté la maladie au cours du Conseil des Affaires étrangères de l'Union européenne, lundi dernier à Luxembourg, auquel participait également le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

La ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, qui était présente à cette réunion, a d'ailleurs elle aussi annoncé un test positif. Mais elle évoque « une contamination probablement survenue au sein de (son) cercle familial vu les précautions prises en dehors de (son) foyer ».

Le résultat de mon test Covid est positif. Une contamination probablement survenue au sein de mon cercle familial vu les précautions prises en dehors de mon foyer.

— Sophie Wilmès (@Sophie_Wilmes) October 17, 2020

Une région d'Espagne appelle ses habitants à s'autoconfiner

« Les autorités sanitaires recommandent l'autoconfinement volontaire et conseillent de limiter au maximum l'activité sociale et la mobilité devant le rebond important du nombre de cas en Cantabrie », peut-on lire sur le site internet du gouvernement régional. Il est également conseillé « dans la mesure du possible, d'annuler ou de reporter les réunions familiales ou sociales » poursuivent les autorités, demandant d'éviter les espaces fermés, de se rendre dans les bars ou restaurants et de sortir après 22 heures. Située dans le nord de l'Espagne, la Cantabrie est peuplée d'un demi-million habitants.

« Restez chez-vous » : l'appel de Merkel aux Allemands

La chancelière a solennellement demandé à ses concitoyens de réduire au maximum leurs relations sociales, les incitant même à rester à leur domicile, alors que l'épidémie connaît une nette accélération en Allemagne. « Renoncez à tout voyage qui n'est pas vraiment nécessaire, à toute célébration qui n'est pas vraiment nécessaire. Veuillez rester chez vous, sur votre lieu de résidence, dans la mesure du possible », a déclaré Angela Merkel dans son podcast hebdomadaire. « Ce que sera l'hiver, ce que sera notre Noël, sera décidé dans les jours et les semaines à venir. »

La sélectionneuse des Bleues positive

La sélectionneuse de l'équipe de France féminine Corinne Diacre a été testée positive au Covid-19, a annoncé samedi la Fédération française de football (FFF), un contretemps qui complique la tâche de la technicienne, contrainte de manquer le rassemblement des Bleues qui doit débuter lundi.

La pandémie a fait au moins 1 105 691 morts dans le monde

Depuis l'apparition du coronavirus, plus de 39 368 710 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. 27 117 500 personnes sont considérées comme guéries. Sur la journée de vendredi, 6118 décès et 403 629 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 837 nouveaux morts, les États-Unis (796) et le Brésil (754).

Plus de la moitié de la population anglaise vit sous de nouvelles restrictions

Plus de la moitié de la population de l'Angleterre, soit environ 28 millions d'habitants vivent depuis aujourd'hui sous de nouvelles restrictions. Désormais, les réunions entre famille et amis de différents foyers sont interdites à l'intérieur, à Londres et dans d'autres zones de l'Angleterre, qui regroupent 11 millions de personnes au total. Le serrage de vis est encore plus fort dans la région du Lancashire (nord-ouest), deuxième après Liverpool à être classée dans le niveau d'alerte « très élevé » : les pubs ne servant pas de repas y sont fermés depuis samedi et les réunions privées sont drastiquement restreintes. Les personnes de différents foyers ne pouvant se rencontrer ni à l'intérieur ni à l'extérieur, sauf dans un parc ou sur les plages.

Huit raisons pour se déplacer pendant le couvre-feu

Le gouvernement a mis en ligne sur son site l'attestation dérogatoire de déplacement pendant le couvre-feu - dont une version pour les déplacements professionnels -, en français mais aussi en anglais, et ce dans différents formats. Huit motifs sont autorisés : les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation; les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés, les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants, ceux des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, une convocation judiciaire ou administrative, la participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative, des déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances, des déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Coronavirus : en France, le taux de positivité dépasse les 13 %

Fuite des soignants en Moselle

Épuisement, conditions de travail décourageantes et départs au Luxembourg où les salaires sont multipliés par deux ou trois : plus que les autres départements frontaliers, la Moselle est victime d'une hémorragie de ses soignants alors que se profile la deuxième vague du Covid-19. A ce jour, il n'y a pas encore péril. Les hospitalisations sont en hausse dans le département classé depuis jeudi en zone rouge. Mais il n'y avait vendredi que douze patients Covid-19 en réanimation, loin des 200 de la première vague. Dès à présent toutefois, le monde médical s'inquiète des effets de l'exode des soignants.

Belgique : les cafés et restaurants ferment

Cafés et restaurants fermeront en Belgique à partir de lundi pour quatre semaines, a annoncé à la chaîne RTBF le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet à la sortie d'une réunion de crise du gouvernement. Maigre consolation pour les restaurateurs, déjà durement touchés et bénéficiant d'aides bien moins fortes qu'en France, les clients pourront venir chercher les plats à emporter dans un restaurant jusqu'à 22 heures. Les marchés et petites foires resteront ouverts mais pas les brocantes, ni les marchés aux puces.

« Aggravation brutale » en Polynésie française

Selon la direction locale de la santé, le taux d'incidence, qui décompte le nombre de cas sur 7 jours pour 100 000 habitants, a atteint mercredi 409, un niveau qui le place parmi les plus élevés de France, et grimpe même à près de 500 chez les 15-44 ans, alors que le taux de reproduction est désormais de 1,4, soit bien au-dessus de la limite fixée par les scientifiques afin d'éviter une hausse du nombre de cas. Signe de cette accélération des contaminations, l'ancien président du gouvernement local, Gaston Flosse, 89 ans, a également été testé positif.

Shots similaires
Les shots les plus populaires de cette semaine